DaBaby fait l'objet d'accusations criminelles et de poursuites judiciaires pour l'attaque présumée du tournage d'un clip vidéo en 2020

 DaBaby DaBaby se produit sur scène lors de la tournée 'Rolling Loud Presents: DaBaby Live Show Killa' au Coca-Cola Roxy le 4 décembre 2021 à Atlanta.

DaBaby fait face à la fois à une accusation pénale et à une poursuite civile pour un incident de 2020 au cours duquel il aurait attaqué un gestionnaire immobilier lors du tournage d'un clip vidéo dans un manoir de Los Angeles, incitant le rappeur à publier une vidéo dans laquelle la victime présumée semble utiliser un racial insulte pendant la rencontre.

Explorer

DaBaby a été accusé de coups et blessures l'année dernière pour l'incident de décembre 2020, selon une plainte pénale examinée par Au pied ; un autre homme, Thankgod Awute, a été accusé de vol qualifié. Les deux ont plaidé non-coupable. Les accusations ont d'abord été signalées par TMZ le samedi (30 avril).



 Nipsey Hussle

DaBaby, de son vrai nom Jonathan Lyndale Kirk, fait également face à une action en justice intentée par la victime présumée Gary Pagar, qui affirme que le rappeur et son entourage l'ont 'battu, frappé, craché dessus, menacé, bousculé et volé' après l'avoir affronté. eux pour avoir enfreint les règles de location dans son manoir d'Hollywood Hills.

Un représentant de DaBaby n'a pas immédiatement renvoyé une demande de commentaire de Au pied .

Quelques heures après l'annonce des accusations, DaBaby a été libéré prétendue séquence de l'incident dans lequel un homme identifié comme Pagar semble utiliser le mot N. Dans son tweet du samedi 30 avril partageant le clip, le rappeur a accusé Pagar d'avoir menti aux forces de l'ordre et aux médias 'sans savoir qu'il était filmé'. Un avocat de Pagar n'a pas renvoyé de demande de commentaire.

Il y a peu de détails disponibles sur les accusations criminelles contre DaBaby et Awute. Les dossiers judiciaires montrent qu'ils ont été déposés pour la première fois en septembre et que les deux hommes ont été mis en accusation en avril; ils feront face à une audience préliminaire le 1er juin.

Mais le procès civil, déposé en février devant la Cour supérieure de Los Angeles, s'accompagnait d'allégations très détaillées. Dans le document judiciaire examiné par Au pied , Pagar, 64 ans, affirme que DaBaby et ses associés ont loué la maison pour 'des vacances privées avec pas plus de neuf personnes' et lui ont juré qu'il n'y aurait 'pas de foule, pas de fêtes et pas de tournage'.

'En fait, le but du voyage des accusés à Los Angeles était de rassembler 40 personnes et une équipe de tournage commerciale chez M. Pagar pour filmer un clip vidéo', a-t-il écrit. « Lorsque M. Pagar leur a demandé d'arrêter, ils l'ont battu et battu, ont volé son téléphone de force pour qu'il ne puisse pas appeler la police et l'ont menacé. Puis ils ont vandalisé sa maison et sont partis, après avoir volé divers objets de valeur.

Le procès a affirmé que DaBaby n'était pas personnellement impliqué dans la bagarre initiale, mais qu'il aurait ensuite volé le téléphone de Pagar, l'aurait menacé – 'Vous feriez mieux de ne pas appeler la police' – puis l'aurait 'frappé'.

DaBaby n'a pas encore fait d'apparition officielle dans l'affaire. Le procès est en cours, avec une audience préliminaire également prévue pour juin.

Catégories Populaires: Commentaires , Concerts , Fonctionnalités , Entreprise , Médias , Musique , Prix , Paroles , Latin , Pays ,

A Propos De Nous

Actualités Du Cinéma, Émissions De Télévision, Bandes Dessinées, Anime, Jeux