Le Rock and Roll Hall of Fame intronise des chansons pour la première fois, dont 'Born to Be Wild' et 'Louie Louie'

 Loup des steppes Steppenwolf photographié vers 1970.

Le Rock and Roll Hall of Fame a commencé à honorer des chansons en plus des artistes au 33e cérémonie d'intronisation annuelle le samedi soir (14 avril) au Public Auditorium de Cleveland, immortalisant six singles.

Introduite par 'Little Steven' Van Zandt, la nouvelle catégorie Rock and Roll Hall of Fame Singles est 'une reconnaissance de l'excellence des singles qui ont façonné le rock 'n' roll, une sorte de juke-box rock 'n' roll, des disques d'artistes pas au Rock Hall - ce qui ne veut pas dire que ces artistes ne seront jamais au Rock Hall. Ils ne sont tout simplement pas au Rock Hall pour le moment.



Explorer  Richie Sambora et Jon Bon Jovi

Les premiers intronisés dans la catégorie comprenaient 'Rocket 88' de Jackie Breston et ses Delta Cats (1951), Link Wray et son Ray Men's 'Rumble' (1958), 'Louie Louie' de Les rois (1963), 'A Whiter Shade of Pale' de Procol Harum (1967) et Loup des steppes 'Né pour être sauvage' (1968).

En présentant la nouvelle catégorie, Van Zandt a ajouté : « Nous savons tous que l'histoire de la musique peut être changée avec une seule chanson, un seul disque. En trois minutes nous entrons soudain dans une nouvelle direction, un mouvement, un style, une expérience. Cette chanson de trois minutes peut aboutir à une révélation personnelle, une épiphanie qui change nos vies.

A Propos De Nous

Actualités Du Cinéma, Émissions De Télévision, Bandes Dessinées, Anime, Jeux