Pete Tong ravit avec les débuts américains de 'Ibiza Classics' au Hollywood Bowl

  Pete Tong Ibiza Classiques Pete Tong présente Ibiza Classics au Hollywood Bowl à Hollywood, en Californie, le 9 novembre 2017.

Des générations de fans de musique électronique sont descendues sur Les anges ' Bol hollywoodien Jeudi (9 nov.) soirée où le créateur de goût légendaire Pete Tong a apporté son très attendu Ibiza Classiques Direct spectacle, réinventant certaines des icônes emblématiques de White Isle Danse enregistre au fil des décennies dans des interprétations orchestrales aux côtés de Jules Buckley et The Heritage Orchestra.

En présence de ravers et de seigneurs rave tels que Paul Oakenfold et Jamie Jones, l'ouvreur de la soirée et titulaire de la résidence d'Ibiza, Guy Gerber , a apporté son mélange mélancolique de loger et techno pour sa première performance live en près de quatre ans qui, pendant 45 minutes, ressemblait à un concert au coucher du soleil de Burning Man.



Après un changement de set, Tong monte sur les platines, un Buckley vêtu d'une matraque monte sur la tribune et l'orchestre multi-pièces filtre sur la scène alors que la foule gronde d'applaudissements agrémentés de sifflets sporadiques. Le luminaire de la BBC Radio, dont les expressions faciales sont généralement stoïques et retenues, a semblé exceptionnellement excité de présenter son renégat anthémique de 80 minutes dans un lieu de liste de seau comme le Bowl.

  Pete Tong ravit avec ses débuts aux États-Unis

Se lançant en orbite avec 'Right Here, Right Now' de Fatboy Slim en 1998, Tong est passé au classique mélodieux 'Panjoo' d'Eric Prydz (dont il a annoncé qu'il était assis dans le public), puis a complété le trio d'ouverture avec le nu- disco smash 'Lola's Theme' qui a servi d'hommage à l'héritage du morceau dans la popularisation des instruments à cordes dans les disques de danse il y a plus de dix ans. Le chanteur basé à Londres Sam White, qui célèbre cette année 20 ans de crédits de chant professionnel, s'est joint pour cette dernière performance.

Alors que la programmation de 22 titres de classiques était la tête d'affiche, l'énigme d'invités spéciaux de Tong a également volé la vedette. 'S'il vous plaît, bienvenue sur scène, l'homme qui a amené la rave en Amérique, Moby !' s'exclama Tong près du sommet de son set. La célèbre silhouette chauve de Moby complétée par ces montures de lunettes épaisses emblématiques glissées en position sur scène avec les chanteurs invités Mindy Jones et Julie Mintz en remorque pour interpréter son Pics jumeaux -inspiré du classique 'Go' où le multi-instrumentiste a endossé le rôle de maestro de la conga. Il est revenu plus tard dans le plateau pour une interprétation émouvante de 'Porcelain' où il a joyeusement couru d'avant en arrière en agitant ses bras dans un mouvement vertical pour susciter une réponse rugissante du public.

Parmi les autres invités vedettes, Brendan Reilly a chanté 'Your Love' et la soirée primée aux Grammy Awards de Daft Punk 'One More Time'. Vula Malinga a pris 'Good Life', 'Running' et 'Where Love Lives', pendant ce temps le duo préféré du festival AlunaGeorge couvert 'Body Language' et 'You Don't Know Me' et même Aloe Noir a clôturé le spectacle avec une reprise émouvante du hit de 1986 de Candi Staton 'You Got the Love' qui a été refait en 2009 par Florence and the Machine dont la version a ensuite été remixée par le patron de Toolroom Records, Mark Knight.

  « La musique de danse a toujours eu un

Snobs techno, house heads, trap lords, divas disco, peu importe à quoi les fans de sous-genres de musique électronique s'identifient, on ne peut nier l'expérience égalisante des hymnes intergénérationnels - enracinés dans l'âme et doublement trempés dans l'énergie nostalgique - joués dans une mode cinématographique telle que les recréations en direct magistrales de Tong. La technologie peut continuer à catapulter la musique de danse dans un nouveau territoire sonore, mais c'est cette essence durable de l'esprit humain qui reste la bouée de sauvetage transcendantale du genre.

Pete Tong c'est nouveau Classiques d'Ibiza l'album sortira le 1er décembre et est disponible en précommande ici . Les billets pour la partie britannique de son émission en direct en décembre sont disponibles ici .

Voici la liste des sets :

« Ici, maintenant »

'Pjanou'

'Thème de Lola'

'Enfants'

'21 h / Jusqu'à ce que je vienne'

'Allez' (avec Moby)

'Ton amour'

'Bonne vie'

'Galvaniser'

'Belfast'

'Où habite l'amour'

'Langage corporel / YDKM' (avec AlunaGeorge)

'Encore une fois'

'Fonctionnement'

'Gris'

'Porcelaine' (avec Moby)

'Inosmnie'

« Les cordes de la vie »

'Jaguar'

'Cauchemar'

'Café de la mer'

'Vous avez l'amour' (avec Aloe Blacc)

Catégories Populaires: Latin , Entreprise , Paroles , Médias , Graphique Beat , Musique , Pays , Concerts , Commentaires , Culture ,

A Propos De Nous

Actualités Du Cinéma, Émissions De Télévision, Bandes Dessinées, Anime, Jeux